Qu’est-ce que le Défi urbain?

Le Défi urbain est un concours étudiant interuniversitaire qui mobilise différents acteurs et partenaires des milieux universitaire, communautaire, municipal et du monde des affaires, autour d’enjeux liés au développement durable. Une initiative issue d’un partenariat entre l’Institut international des coopératives Desjardins de HEC Montréal, le CRIEM de l’université McGill et le Coopérathon de Desjardins Lab, ses objectifs sont de réunir des étudiants de différentes universités et disciplines et de leur donner l’occasion de collaborer en vue de développer un projet qui contribuera à améliorer la qualité de vie des citoyens montréalais.

Le Défi urbain vise à concevoir des projets concrets, créatifs et régénérateurs, susceptibles non seulement de répondre à une problématique urbaine, mais de contribuer, en offrant une solution innovante à cette problématique, à réenchanter le quotidien des Montréalais.

Comment ça marche?

Le Défi urbain propose la formation d’équipes pluridisciplinaires d’étudiants de premier et deuxième cycles universitaires. Les membres de ces équipes inscrits dans des facultés d’ingénierie, d’administration, des arts et sciences devront élaborer un projet sous le thème spécifique de la mobilité dans une perspective de développement durable. Cette compétition se déroulera en deux phases et tiendra compte du calendrier universitaire et des obligations des participants.

En savoir plus sur le thème annuel 2018-2019 : Mobilité à Montréal

Phase 1 : Coopérathon

La première phase du Défi urbain s’inscrit dans le cadre du Coopérathon produit par Desjardins Lab, soit une plateforme compétitive qui permet la co-création de projets innovants et à fort impact social.

Cet événement correspond à un parcours de 25 jours divisé en cinq étapes permettant, tour à tour, la formation des équipes, l’analyse et la compréhension de la thématique prescrite, la définition d’une problématique et finalement le développement d’une solution qui devra faire l’objet d’un plan de mise en œuvre. Cette plateforme qui s’échelonne sur cinq semaines offre également une dizaine d’heures de formation spécialisée dans le domaine de l’entrepreneuriat.

Pour en savoir plus en 60 secondes…

Phase 2 : Validité du concept

La deuxième phase du Défi urbain suivra la présentation du Coopérathon. Déployée à la session d’hiver, cette phase correspond à l’étape finale du concours et permettra aux équipes de démontrer la validité et la viabilité du concept (développement d’une preuve) proposé en phase 1.

Mentorat, évaluation et incubation des projets

Pour veiller au bon déroulement de chacune de ces phases, chaque équipe sera parrainée par un étudiant de MBA qui devra principalement guider la réflexion et le processus de conception. Le Laboratoire de l’innovation urbaine de Montréal (LIUM) fournira aussi une aide aux étudiants, en mettant à leur disposition divers lots de données ouvertes disponibles à la Ville de Montréal, par exemple.

À chacune des phases du Défi, les projets seront évalués et un jury composé de professeurs-chercheurs et de partenaires de différents milieux (par exemple : administration municipale, organismes et associations, milieux professionnels) leur attribueront une note. Seules les équipes ayant obtenu le score le plus élevé seront autorisées à passer à l’étape suivante, à l’exception de la dernière phase, qui couronnera la ou les équipes gagnantes.

Dates clés

Pour toute question, contacter : defiurbain@hec.ca 

Suivre le Défi urbain sur LinkedIn